WW2:Roleplay

Voici un forum français de Roleplay (RP) sur la Deuxième Guerre Mondiale. Comme la plupart des forums WW2 sont fermés j'ai décidé de faire le mien!
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Aide pour histoire RP [Aide]

Aller en bas 
AuteurMessage
Marcel Picard
Adjudant Major [Canada]
avatar

Messages : 14
Date d'inscription : 28/08/2016
Age : 98

MessageSujet: Aide pour histoire RP [Aide]   Dim 28 Aoû 2016 - 19:22

Voici un exemple de RP. Chaque pointillé indique un nouveau poste. Mon personnage parle en rouge et les autres en orange. Il y a en rouge foncé un message de mon général qui se trouve être un autre personnage joueur.

_______________________________________________________________________

Les 4 appareils passèrent au dessus des bunkers de la plage s'en recevoir de tir. 2 minutes plus tard une forte DCA ouvrit le feu et le troisième appareil fut touché à l'aile. Il se mit alors à perdre de l'altitude. à ce moment le Capitaine demanda au pilote:

Combien de temps?

Pilot: -2 minutes capitaine.

Le capitaine se plaça alors près de la porte. Le troisième appareil fut de nouveau touché et se mit à piquer du nez. La porte de la pareil s'ouvrit et 9 hommes sautèrent de l'appareil avant qu'il ne s'écrase au sol.

La lumière dans l'appareil du capitaine tourna au vert, c'est le signal. Le capitaine ouvrit la porte.

-Go go go!

Les hommes sautèrent un après l'autre. Une fois tous les soldats dehors, il sauta à son tour.

Le pilote informa alors le général:

-Général, parafit larguer.

--------------------------------------------------------------------------------

Tous le long de la descente, les hommes se firent canarder. Les hommes de la 3e section (3e appareil) avaient atteint le sol, mais se trouvaient à 1 kilomètre d'eux vers la plage. Miller se mit à chercher la 4e section.

*Mais bon sang où sont-ils?*

Il vit alors le 4e appareil qui se trouvait à 1 kilomètre sur la gauche, il avait dû dévier pour éviter les tir de la DCA. Seul la première et deuxième section étaient à la bonne place.

Au cours de la descente, deux hommes de la 2e section furent tués par des balles. Quand ils touchèrent finalement terre, le Capitaine rassembla ses hommes et la 2e section arriva. Le capitaine prit la radio que transportait un soldat prêt de lui.

-Charlie, Charlie. Parafit en débandade.

Des tirs se firent entendre dans la radio et la communication se rompit. Les hommes du capitaine étaient sous le feu de l'ennemi.

--------------------------------------------------------------------------------

La 3e section, sous le commandement du lieutenant Powell, s'était regroupé dans une petite ferme à environ 1 kilomètre des bunkers ennemis.
Lieutenant Powell: -Messieurs nous devons ouvrir une...

Le lieutenant fut interrompu par une explosion au sud de la ferme. Un transport de troupes blindé ainsi que 30 hommes assiégeaient la ferme. Le lieutenant se retourna:

-Il faut tenir, alors ne les laissé pas entrer.

Les hommes se mirent alors aux fenêtre et tirèrent sur les soldats allemand à découvert et 9 d'entres eux furent tués.


Au même moment, la 4e section, qui se trouve à 1,5 kilomètre de la 3e, traverse un champ rapidement. La section avait 1 homme blessé, c'était le sous-lieutenant Eliot. Il avait été atteint par un tir de la DCA lors du parachutage. Le sergent Barnes prenait le commandement. La section prenait la direction de la 3e section, supposé être vers le sud-ouest de leur position, supposant que le capitaine Miller aurait la même idée.


La 1ère et 2e section partirent, sur les ordres du capitaine, vers l'ouest en traversant une forêt. Il tombèrent à l'auré de celle-ci sur une batterie de canons de défense côtière qui menace directement Omaha Beach.

-Messieurs, il nous faut détruire ces canons, alors faites moi un état des munitions et trouver une entrée.

--------------------------------------------------------------------------------

(HRP: le message qu'envoie John dans le deuxième message s'adresse au bataillon les faucons, nom de code Charlie (référence du poste du bataillon, du général Lanthier.)

La 3e section toujours assiégé commençait à manquer de munitions, car les réserves avaient disparue avec leur appareil. Il y eu une explosion au premier étage, le médecin venait d'exploser. Une balle avait atteint une de ses grenades et le tout a explosé. Le lieutenant se retourna et ordonna de ne tirer que sur les ennemis que les soldats étaient sur d'atteindre ou encore pour les empêcher d'avancer.

(8 hommes en vie)

La 4e section arriva près d'une petite route de campagne. Les hommes se placèrent alors dans le fossé et observèrent un instant.

Un soldat: -Il n'y a personne en vue sergent.

Barnes: -Alors abritons nous derrière les tas de foin de l'autre côté de la route.

Les hommes traversèrent alors la route et s'installèrent près du foin.

(9 hommes en vie et 1 blessé: le sous-lieutenant Eliot)

Les deux sections avec le capitaine se trouvait toujours à l'auré du bois. ils avaient échappé à la patrouille allemande. Un soldat arriva et s'adressa au capitaine.

-Monsieur, nous avons 3 bars avec 15 chargeurs, 4 M1 Garand avec 20 bandoulières à cartouches, 11 Thompsons avec 44 chargeurs, 36 grenades et 2 kilos de mélange B. Pour ce qui est de l'entrée, il y a une clôture sur le côté sud qui n'est pas surveillé.

-Très bien! Que les hommes se reposent nous attaquerons à 12 heures.

(18 hommes en vie)

(HRP: J'ai fais un petit compte rendu des hommes en mettant le nombre d'homme et leur état après chaque partie les concernant.)

--------------------------------------------------------------------------------

La troisième section était prise au piège. Le lieutenant Powell espérais des renforts rapidement, mais il savait que personne n'était à moins d'un kilomètre de sa position. Un de ses hommes s'écria:

-Ils avancent mon lieutenant!

Un autre soldat: -Mon bar est à sec!

Powell: -Lancer quelques grenades pour les arrêter!

Les soldats obéirent, mais ne firent que les ralentirent. Les grenades tuèrent 4 soldats allemand et en blessèrent 3. La riposte allemande fut alors rapide, 5 grenades passèrent par les fenêtres et deux soldats furent blessé. La bataillon pour la survie était dur.

(6 hommes en vie et 2 blessés. 14 soldats allemand en vie, 3 blessé et un transport de troupes blindé.)

La 4e section toujours planqué dans les foins virent 5 camions de transport allemand passer, ils prirent la direction de la côte.

Sergent Barnes: -Allons, il faut bouger!

Les soldats se levèrent et deux d'entre eux aidèrent le sous-lieutenant à se déplacer. Ils continuèrent leur route en direction de la supposé position de la 3e section.

(9 hommes en vie et 1 blessé: le sous-lieutenant Eliot)

Le capitaine donna l'ordre d'attaquer. Tous les soldats se précipitèrent vers la grille rapidement et silencieusement. Deux soldats ouvrirent la grille avec des pinces et tenèrent la grille ouverte pour les autres. Soudain, une alarme retenti dans le camp. Des tirs éclatèrent du tout côté et les hommes du capitaine ouvrèrent le feu à leur tour. Le capitaine s'adressa alors au sous-lieutenant en charge de la 2e section:

-Couvrez-nous! Nous attaquons les canons. 1ère section avec moi!

Le capitaine se leva et avança. Ses hommes le suivirent sous le feu de couverture de la 2e section. L'attaque avait commencé.

--------------------------------------------------------------------------------

Le capitaine Miller ainsi que sa section avançait grâce à la couverture de la 2e section. Les hommes approchaient du bunker ou se trouve les 2 canons. Soudain au détour d'un bâtiment, un tir intense de deux MG-42 arrête la section, mais le premier soldat, qui avait tourné le coin et reçu le tir de plein fouet, était mort.

-Charles, Marc, carnardez cette position!

Les deux hommes se placèrent à couvert et ouvrir le feu sur les deux MG. Le capitaine et le reste des hommes passèrent alors et arrivèrent à la porte du bunker. Deux soldats lancèrent deux grenades sur les MG et les 4 soldats allemands furent tué. Les deux hommes qui avaient couvert la section les rejoignirent. Ils placèrent alors un peu de mélange B sur la porte et se mirent à couvert. Un allemand ouvrit la petite fente dans la porte et tira au dehors.

-Déclenchez l'explosif!

Le soldat obéis et la porte vola en éclat ainsi que 3 soldats allemands qui se trouvaient derrière. La section entra dans le bunker à la recherche des deux canons.

Il y avait peu de soldats à l'intérieur du bunker et les hommes pouvaient donc progressé facilement. Ils trouvèrent le premier canon et mirent la moitié du mélange B restant dessus. Ils se mirent à couvert un peu plus loin et déclenchèrent le détonateur.

Ils continuèrent à progressé dans un couloir serré et se retrouvèrent face à 3 soldats allemand en train de fuir. L'un d'eux dégoupilla une grenade et la lança vers la section. La section parti rapidement dans le sens inverse et se mirent à l'abri. Malheureusement un soldat ne fut pas assez rapide et il fut tué par l'explosion. Le capitaine se pencha alors et tira dans le couloir avec sa Thompson. Il fit mouche et deux soldats allemand tombèrent mort et un fut blessé. Le capitaine se releva et la section continua la progression pour finalement atteindre le second canon.

-Mettez le reste du mélange B et sortons d'ici.

Un soldat s'en occupa et la section reparti. à une bonne distance du canon, le soldat le fit sauter.

-Objectif atteint messieurs, alors tous dehors!

La section se dépêcha à atteindre la sorti. Les hommes sortir par une sortie arrière. Deux soldats allemand qui gardaient l'entré furent tué. Ils avaient été pris par surprise. Il y avait une série de camions de transport et le capitaine ordonna d'en prendre deux et de sortir d'ici. Les hommes montèrent dans les camions et firent le tour pour récupéré la 2e section toujours au niveau de la clôture.

-2e section grimpez, on vous couvre!

Les hommes grimpèrent rapidement et les camions filèrent sur la route laissant les soldats allemand derrières eux. Ils prirent la route en direction de la plage. Ils croisèrent quelques camions allemand qui se repliaient, mais ceux-ci ne remarquèrent pas que c'étaient des canadiens qu'ils croisaient. Ils arrivèrent finalement sur la plage et les troupes alliés se trouvaient. Les troupes canadiennes les reconnurent et les saluèrent. La radio reçu alors un message du général.

Général Lanthier: Capitaine vous avez pour ordre des rester ici avec votre équipe et quelque soldat que vous allez décider pour monter la garde et nous avertir en cas d'attaque.

-À vos ordres mon général! Content de faire la jonction avec les troupes de débarquement.

(1ère section: 8 hommes en vie) (2e section: 6 hommes en vie, deux hommes blessés)

Pendant l'attaque, Les hommes de la 4e section avaient rejoins la 3e section assiégé.

Sergent Barnes: -Il faut aider la 3e section alors tué moi ses allemand et faîtes sauter ce blindé!

Deux hommes se mirent à couvert près du transport de troupes et balancèrent 4 grenades. Le blindé pris feu et les 5 hommes à l'intérieur sortir rapidement. à se moment précis, la 4e section ouvrit le feu et 9 allemands furent tués surpris par l'explosion du blindé. La 3e section accueilli l'aide avec des tirs précis sur les allemands encore vivants. Ceux-ci, maintenant surpassé prirent la fuite.

La 4e section ainsi que la 3e section se rassemblèrent et prirent la route de la plage après une concertation en le lieutenant Powell, le sergent Barnes et le sous-lieutenant Eliot. Ils atteignirent la plage 2 heures après le capitaine.

(3e section: 6 hommes en vie et 2 blessés) (4e section: 9 hommes en vie et 1 blessé: sous-lieutenant Eliot)

Source: Capitaine Richard Dick Winters
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ww2roleplay.kanak.fr
 
Aide pour histoire RP [Aide]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
WW2:Roleplay :: Coin Information :: Comment bien débuter?-
Sauter vers: